Comment faire du storytelling ?

Stratégie et Concept Marketing

Comment faire du storytelling ?

Storytelling

Le storytelling a convaincu les services marketing depuis longtemps déjà. Ce terme anglophone nous parle de quelque chose de naturel : nous avons tous été émus par une histoire au moins une fois dans notre vie et nous aurions voulu qu’elle ne s’arrête jamais. Comment faire du storytelling ? En pratiquant la mise en récit de façon authentique.

Raconter sans blabla : le storytelling authentique

Plutôt que marteler des messages publicitaires, nous avons compris le contenu de marque a intérêt à captiver nos prospects plutôt que de les harceler. Le terme de storytelling est venu à la rescousse des responsables marketing pour communiquer autrement et d’une façon adéquate : cette pratique permet de se demander qui parle à qui, et comment, pour lui faire vivre quoi. Pas question ici de jeter des contenus sans intérêt pour défendre une marque.

Le storytelling, une histoire d’émotions

Faire vivre une émotion (satisfaction, surprise, amour…) n’est pas la fin en soi de la pratique du storytelling. Ce n’est que l’outil qui permet d’atteindre des objectifs. De la même manière, raconter une histoire sans conviction ni valeur ajoutée n’a aucun intérêt pour la cible. Si une grande marque me raconte son histoire avec des évidences et des lieux communs, je peux tout aussi bien regarder les plus vulgaires émissions télés : je ne serai pas investi et n’aurai pas envie de passer davantage de temps avec la marque. Or c’est bien la qualité des belles histoires que nous avons aimées dans l’enfance et depuis : nous voulons que la relation créée continue. Nous voulons continuer de vivre avec nos héros préférés, avec Jo March, Ross et Rachel, Frodo, Luke…

Comment raconter l’histoire de son entreprise ?

En passant par des étapes d’analyse (des clients, du marché, de l’existant), de déploiement de la marque avec de l’employer branding, la marque employeur, le ton et l’identité visuelle, la stratégie marketing congruente… Puis en arrivant à cette position interne, profondément ancrée dans son ADN, de l’entreprise.

Il ne s’agit pas de produire du contenu
mais de produire de la relation
en se fixant un but

Les histoires à raconter doivent se différencier du but à atteindre. Le message est une chose. L’objectif en est une autre. Pour créer un lien par le biais de l’histoire de votre entreprise, il est essentiel de connaître ce qui anime votre activité, ses employés, son apport au monde, sa philosophie.

Petite digression : Why, pourquoi (et café chipouille)

Faisons appel au bon vieux concept de Simon Sinek, utilisé depuis des lustres à toutes les sauces, qui permet d’initier à cette notion de « Why », qu’il est essentiel de prendre en compte dans la définition de votre storytelling. Attention toutefois : le Why n’est pas la panacée dans tous les secteurs. Il ne suffit pas à la création d’une stratégie marketing. Évitez de créer des contenus bateau remplis de success stories et de phrases creuses. Le media à lui seul ne suffit pas, et le Why non plus. La vision globale doit vous emmener plus loin afin de créer une marque attachante et un discours personnel et humain. Bref : évitez l’effet Café Chipouille.

Nous avons l’habitude de créer des histoires et d’accompagner les entreprises dans l’exploration de leurs particularités. Si vous souhaitez créer votre storyteling original et authentique, pensez à nous contacter pour en parler.

Il y a toujours un moment dans la journée où vous devez manger.
Profitons-en pour nous rencontrer autour d’un repas.

lunch d'affaires

Contactez-nous pour un lunch d’affaires.